novembre 2019
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
28 octobre 2019 29 octobre 2019 30 octobre 2019 31 octobre 2019 1 novembre 2019 2 novembre 2019 3 novembre 2019
4 novembre 2019 5 novembre 2019 6 novembre 2019 7 novembre 2019 8 novembre 2019 9 novembre 2019 10 novembre 2019
11 novembre 2019 12 novembre 2019 13 novembre 2019 14 novembre 2019 15 novembre 2019 16 novembre 2019 17 novembre 2019
18 novembre 2019 19 novembre 2019 20 novembre 2019 21 novembre 2019 22 novembre 2019 23 novembre 2019 24 novembre 2019
25 novembre 2019 26 novembre 2019 27 novembre 2019 28 novembre 2019 29 novembre 2019 30 novembre 2019 1 décembre 2019

Connexion

Actualités
10 mai 2015

Cinéma: Nombre record de tournages au 1er trimestre 2015 de films français

Les tournages de films français de fiction ont atteint un “niveau record” au premier trimestre 2015, avec 51 projets recensés en ce début d’année contre seulement 21 sur la même période en 2014, a indiqué mardi la Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du cinéma (Ficam).
Plus d’un tiers (36%) de ces tournages ont été “délocalisés”, un taux élevé proche des années 2008-09 et 2012-13, selon ce baromètre trimestriel de la Ficam.
L’année 2014 avait été marquée par une production globale en baisse, atteignant son plus faible niveau depuis cinq ans, avec 150 longs métrages de fiction d’initiative française recensés (hors films d’animation et documentaires), contre 165 en 2013.
Pour les trois premiers mois de 2015, la Ficam se félicite de “résultats encourageants” avec 51 fictions d’initiative française dont le tournage a débuté entre le 1er janvier et le 31 mars. Ce chiffre était de 21 pour la même période en 2014 et de 34 en 2013. Il s’agit cette année “du résultat le plus élevé recensé par l’Observatoire de la Ficam sur un premier trimestre”.
“Les budgets, comme le nombre de projets, ont été multipliés par 2,5” globalement par rapport à l’année précédente, constate la fédération, avec huit films affichant un budget supérieur à 10 millions d’euros.
La Ficam observe en revanche un niveau élevé de délocalisation des tournages et des effets visuels, dont 36% ont eu lieu à l’étranger (soit 10 points de plus qu’au premier trimestre 2014). Pour la première fois depuis 2009, ce taux de délocalisation, en nombre de semaines de tournages, dépasse la barre des 30% pour les films de moins de 10 millions d’euros de budget.

Envoyer un commentaire

uvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>